Interview avec l’auteur Maud ANKAOUA

Maud ANKAOUA est une de mes auteurs françaises préférées. Son livre “Kilométre Zéro” est un roman initiatique qui pourrait être comparé à “L’alchimiste” de Paulo Coelho. Une histoire pleine d’humanité, de leçons de vie, au coeur du Népal. Ce livre a changé ma vie et je suis si honorée de pouvoir interviewer Maud Ankaoua sur LIFT ME UP. Aujourd’hui est un jour spécial puisque “Kilométre Zéro” sort en livre de poche chez les éditions “J’ai Lu”. N’attendez plus et procurez vous votre copie en librairies ou sur les sites de vente en ligne.

Et vous, jusqu’où irez-vous pour sauver une amie ? Maëlle, directrice financière d’une start-up en pleine expansion, vit le rythme effréné de ses journées ; sa vie se résume au travail, au luxe et à sa salle de sport. Ses rêves… quels rêves ? Cette vie bien rodée ne lui en laisse pas la place jusqu’au jour où sa meilleure amie, Romane, lui demande un immense service. Question de vie ou de mort. Maëlle, sceptique, accepte la mission malgré elle. Elle rejoint le Népal, où l’ascension des Annapurnas sera un véritable parcours initiatique. Quand la jeune femme prend conscience que la réalité n’est peut-être pas celle que l’on a toujours voulu lui faire croire… c’est sa propre quête qui commence. C’est au cours d’expériences et de rencontres bouleversantes que Maëlle va apprendre les secrets du bonheur profond et transformer sa vie. Mais réussira-t-elle à sauver son amie ?

Bonjour Maud Ankaoua, et merci d’avoir accepté cette interview pour LIFT ME UP. Votre livre « Kilomètre Zéro » est un fantastique roman initiatique, dans la même veine que L’alchimiste de Paulo Coelho. Il y a beaucoup de similitudes entre votre histoire personnelle et celle de votre personnage principal Mäelle, pouvez vous nous en dire plus?

Merci à vous pour cette opportunité que vous m’offrez de pouvoir parlé de Kilomètre Zéro. Oui en effet, Maëlle la protagoniste est directrice financière. Son travail prend une grande place dans sa vie. 90% du livre est en effet le reflet de mon histoire. Mes amis me disent que je suis l’addition des personnages, je crois que c’est très vrai. C’est un voyage que j’ai réellement fait. J’ai fait un premier trek du côté des Annapurnas, qui est le décor de Kilomètre Zéro et un second du côté de l’Everest deux ans plus tard.

Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à écrire ce roman ‘feel good’?

J’avais envie de partager avec mes proches des clefs qui me servent au quotidien. J’ai réuni dans ce livre 25 ans de lecture, de recherche, de voyage et d’expérience de vie. Je trouvais que l’idée d’un roman permettait un cheminement plus facile pour le lecteur de pouvoir s’associer au personnage principal.

Lors de son arrivée au Népal, votre personnage Maëlle apprend à ‘se déconnecter’ de son univers et à approfondir les échanges avec les autres. Dans une société où les gens sont de plus en plus stressés et occupés, quels conseils donneriez vous à chacun pour se reconnecter à l’essentiel?

Il est vrai que nous sommes très sollicités par les médias et les réseaux sociaux ce qui nous déconnecte de notre intériorité pour nous garder à l’extérieur de nous. De fait, il nous est plus difficile de ressentir ce qui nous fait vibrer. Tout le travail consiste à revenir vers nous, nos ressentis, ce qui nous fait du bien, ce qui fait battre notre coeur à travers nos expériences de vie.

Reconnecter avec soi c’est aussi reconnecter avec nos intuitions, nos contractions corporelles. Et pour cela ce qui m’aide est de prendre un peu de temps seule chaque jour pour scanner mon corps, écouter, ressentir. Parfois une minute d’arrêt, de silence, d’observation suffit à se réaligner et se reconnecter à ses propres besoins. Prendre un peu de temps pour soi à ne rien faire juste être présent à soi. Au début c’est un peu inconfortable, mais très vite ça devient nécessaire. Accepter d’être un peu seul avec soi, s’accorder de petits moments de présence laissent émerger nos envies, notre essence et c’est à ce moment-là que vous pourrez entendre ce que votre coeur veut vous dire.

Vous travaillez actuellement sur votre deuxième ouvrage, pouvez vous nous en dire plus? Est ce que ce livre sera dans la même lignée que Kilomètre Zéro? 

Oui, je vous livre le titre: Respire ! Le plan est toujours parfait 

C’est également un roman initiatique, de nouveaux personnages, un autre décor et toujours des clés qui me sont chères et qui m’aident à voir les choses autrement. Comme dans le premier nous suivons le personnage principal à travers des expériences de vie qui nous concernent tous. Je souhaite à travers ce deuxième roman proposer une autre approche de notre passé qui peut parfois être lourd. Chacun porte les boulets de son passé, mais il est possible de le transformer en force et de dépasser nos peurs et vivre la vie qui nous inspire.

Les lecteurs ont tellement porté Kilomètre Zéro que j’ai envie de les remercier en écrivant un livre à nouveau à coeur ouvert. 

Notre devise chez LIFT ME UP est de ‘partager nos expériences de vie pour semer des graines d’espoir dans le coeur des autres’. Quelles sont les leçons de vie que votre personnage Maëlle pourrait transmettre à nos lecteurs?

Il y en a beaucoup que je ne pourrais résumer en une phrase. Cependant une des leçons essentielles est de comprendre que tous nos actes, nos pensées, nos paroles ne sont orientés qu’à une seule fin: être aimé. 

Nous avons tous une pépite à offrir à l’humanité. Maëlle, le personnage principal apprend à se reconnecter à elle, à comprendre son ego qui lui tronque la réalité et apprend comment dépasser ses peurs pour vivre en phase avec elle. 

Albert Einstein disait à juste titre : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ». Nous avons la possibilité de créer notre vie : lorsque quelque chose ne fonctionne pas, nous pouvons essayer autre chose.

Le problème est que nous avons mis des années à trouver notre équilibre précaire, il nous est difficile d’imaginer une autre voie. Nous ne savons pas quoi faire alors nous répétons les mêmes erreurs, les mêmes pensées, les mêmes automatismes pour un résultat forcément identique !

Je souhaitais à travers ce roman proposer aux lecteurs d’autres possibilités, d’autres chemins. Avec un peu de courage et d’entrainement, nous pouvons devenir les créateurs d’une vie différente et retrouver le chemin du bonheur malgré des circonstances extérieures parfois hostiles. Le bonheur est pour moi un état d’esprit : nous sommes les ingénieurs de notre propre vie. La vraie question n’est pas : « est-ce que ça va fonctionner pour moi ? », mais plutôt : « Ai-je vraiment envie d’y arriver ? »

Je crois profondément en l’humanité et bien souvent nous ne sommes pas conscients de l’énorme potentiel qui nous habite. Il suffit parfois de le reconnecter pour retrouver le chemin du bonheur. Je voulais offrir ce choix aux lecteurs.


Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *